CE MOIS-CI

Image_ressources

Le centre de ressource de l’Ordis s’enrichi de références et évolue !
Il est désormais possible de procéder à des recherches thématiques par motifs (sexe, âge,  état de santé…) et/ou par domaines (emploi, école, vie quotidienne…).
Le nouveau centre permet également un accès facilité aux ressources produites dans le cadre de l’Ardis.
Il intègre notamment les textes issus des communications des différents colloques annuels de l’Ardis. Accès aux communications colloques Ardis

Ressources récentes

Discrimination syndicale et formes d’anti-syndicalisme dans le monde

Publication scientifique

avril 2017

Auteurs : Jean-Michel Denis, Thomas Amossé

Travail et Emploi, n° 146, vol 2/2016

Même dans un pays où la présence syndicale bénéficie du soutien de l’État depuis de nombreuses décennies, les opinions comme les pratiques anti-syndicales sont fortement répandues. Elles prennent notamment la forme de discriminations, qui s’exercent aujourd’hui encore fréquemment sur les lieux de travail à l’égard des salariés et des représentants syndiqués. Pour l’étranger, le bilan est encore plus sombre : rares sont les pays où l’activité syndicale et les personnes qui l’exercent bénéficient d’un appui institutionnel à même de compenser l’hostilité des employeurs. Les exemples de découragement et de répression du syndicalisme, quand ce n’est pas son élimination ou son interdiction, abondent. Cette situation montre combien les compromis trouvés après-guerre dans les « économies avancées » ont eu du mal à se diffuser dans le monde, et même à s’y maintenir.

Lien externe
Afficher

Des pratiques médicales et dentaires, entre différenciation et discrimination

Étude & Enquête

avril 2017

Auteurs : Caroline Despres, Pierre Lombrail, Défenseur des droits

L’objectif de cette recherche était de recueillir le point de vue des médecins généralistes et spécialistes ainsi que des chirurgien·ne·s-dentistes exerçant en libéral concernant la prise en charge des patient·e·s vivant dans des conditions de précarité, notamment celles et ceux se situant en dessous des seuils de pauvreté et qui sont éligibles à la CMU-C, l’ACS ou encore l’AME. L’étude socio-anthropologique a permis d’interroger les mécanismes de différenciation dans les soins en s’appuyant sur une analyse des discours des professionnel·le·s de santé. Les résultats montrent que la construction de catégories de patient·e·s favorise la différenciation dans la prise en charge, qui peut revêtir des formes multiples, évidentes ou dissimulées. Les bénéficiaires de la CMU-C, de l’ACS ou encore de l’AME se voient ainsi parfois attribuer les stigmates et préjugés associés à la grande pauvreté. Cet "étiquetage social" favorise des pratiques professionnelles différentes, dont certaines renvoient à une discrimination.

Lien externe
Afficher

10e Baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi

Étude & Enquête

avril 2017

Auteur : Défenseur des droits

Accessible sur le site du Défenseur des droits

L’emploi apparaît comme un milieu particulièrement discriminant, une personne sur deux considérant que les discriminations sont fréquentes au cours d’une recherche d’emploi et une sur trois dans la carrière. Les expériences déclarées par les personnes en activité – en emploi ou chômage – confirment
ces représentations puisqu’un tiers de la population active (34 %) rapporte des discriminations liées au sexe, à l’âge, à la grossesse ou la maternité, à l’origine, aux convictions religieuses ou au handicap et à la santé, dans son parcours professionnel au cours des 5 dernières années.

Lien externe
Afficher

Les victimes d'injures racistes sont majoritairement des hommes

Article de presse

mars 2017

Auteur : Guillaume Descours

Article paru dans Le Figaro

Selon un rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, c'est l'histoire migratoire d'un individu qui favorise principalement son exposition aux injures racistes. Des actes qui ont des conséquences psychologiques pour les victimes.

Lien externe
Afficher
Toutes les ressources